Contacts
samedi 16 décembre 2017
Culte à 4 pattes
A 17h au Foyer Sophie
samedi 16 décembre 2017
Concert d’Ensembles d’accordéons
A 20h à l'église
dimanche 24 décembre 2017
Veillée de Noël
A 18h à l'église

La paroisse

Histoire

En 1339, Nicolas SWARBER, un riche strasbourgeois possédant des terres à la Robertsau, fait construire une chapelle sur l’emplacement de l’église actuelle dédiée à St Georges. Le tympan de cet édifice est conservé dans l’entrée de l’église.

La réforme a été introduite à la Robertsau en 1527. La chapelle sert alors au culte protestant. Elle est agrandie en 1545. Après 1681, plusieurs familles catholiques viennent habiter la Robertsau et le 29 juillet 1686 l’église passe au régime simultané.

Au milieu du 19ème siècle l’église étant devenue trop petite, il est décidé d’en construire une nouvelle pour chaque confession. La communauté catholique pourra faire faire bâtir l’église St. Louis, rue Jeanne d’Arc. Elle sera achevée en 1859.

Pour la communauté  protestante, les derniers cultes sont célébrés dans l’ancien édifice le dimanche 27 octobre 1861. La première pierre de l’église actuelle est posée le 14 septembre 1862. Le 10 juillet 1864 on procède à la consécration après avoir béni les trois cloches le 3 juillet 1864. Son orgue Stiehr-Mockers datant de 1866 est classé monument historique en 1974.

Si l’aspect extérieur est resté le même jusqu’à nos jours, des changements et améliorations ont été réalisés à l’intérieur de l’église. En 1910, Mélanie de POURTALES fait don de deux vitraux CHAMPIGNEULE  qui représentent le baptême et la crucifixion du Christ. En 1911 l’orgue subit une transformation d’après les indications du Dr Albert Schweitzer.

La première guerre mondiale prive le clocher de deux de ses cloches d’origine, don de la famille de POURTALES.  Elles sont remplacées en 1923, grâce à une collecte dans la paroisse, par une cloche FA d’un poids de 1150 kg et d’une cloche SOL d’un poids de 760 kg. Elles portent les noms des anciennes cloches : Elisabeth et Mélanie en souvenir de deux filles de la famille de Bussière, qui ont été confirmées dans l’église. La troisième cloche est une cloche LA et pèse 385 kg.

En 1940, l’abaissement du plafond améliore l’acoustique. Dans la même année, il est procédé à un autre aménagement des bancs et au revêtement en bois de la partie inférieure des murs qui donnent à l’église son cachet particulier. Le 7 janvier 1945, un obus de gros calibre venant de KEHL endommage le presbytère et l’église.

En 1963, la Ville de Strasbourg renouvelle la couverture en ardoise du clocher. Le coq est remplacé. La tempête du 26 décembre 1999 abîme la toiture. L’orgue subit des dégradations dues aux infiltrations d’eau et doit être réparé.

En 2005, d’importants travaux de restructuration de l’intérieur et la mise en sécurité de l’ensemble de l’église sont entrepris conjointement par la ville de Strasbourg et la paroisse. L’édifice se voit doté d’une avant salle sous tribune.

403 Forbidden

Request forbidden by administrative rules.